♥Bienvenue sur mon Petit Nuage

mercredi 8 juin 2016

Rain is just confettis in the sky♡


 Petits bonheurs du mois de mai en couleurs♡
 
    Glycine, la belle, qui chaque année m'émerveille♡


 Jolie pivoine, petite dédicace à Marie♡

 Clochettes de consoude♡

 Jungle urbaine♡ jardin à croquer

 Fraises des bois ♡ Mes préférées

Premiers essais♡ teinture végétale au curcuma

lundi 16 mai 2016

Green your house ♡ 3

Aujourd'hui je jouais à la marchande avec Clara et en bonne commerçante, elle me demanda si je désirais un sac. Devant ma mine hésitante ( bah oui, je suis super impliquée quand je joue ;-), elle me rassura bien vite " Ne vous inquiétez pas, ce sac est compostable!!" et je repartis avec mes fruits et légumes dans un sac en kraft . Bon j'ai pris quand même qques glaces, hein! Le soleil étant si présent en ce moment :-(

Ca faisait un moment que je voulais faire un petit article sur les courses alimentaires car , avec les copines, nous avons eu beaucoup d'échanges à ce sujet et la question qui revient souvent c'est "où fais-tu tes courses?"

La réponse à cette question dépend de plusieurs contraintes personnelles et familiales:
D'abord nous mangeons bio depuis longtemps ( Nous avons commencé il y a 10 ans avec qques produits et sommes maintenant au tout bio à de rares exceptions près). Nous avons choisi cette façon de vivre parce que notre famille a été durement touchée par la maladie et que nous ne doutons plus de l'impact des produits phytosanitaires sur notre santé. C'est un chemin personnel et évolutif qui ne regarde que nous. Nous mangeons " conventionnel" chez les autres, nous ne polémiquons pas, nous ne répondons pas au " moi je ne mange pas bio mais local". Nous essayons de manger bio et local dans la mesure du possible. Par ailleurs nous ne sommes pas végétariens même si nous consommons très peu de viande.

Ensuite, nous bossons tous les 2. J'ai un mi-temps d'enseignante en maternelle mais je crée des bijoux sur la seconde partie de la semaine et je n'ai que peu de temps à consacrer aux courses. En gros une heure le mercredi après-midi.

Enfin, ma grande résolution pour 2016 est de réduire nos déchets ménagers donc il faut que je puisse acheter en vrac et/ou sans emballage une majorité des aliments.



J'ai donc testé plusieurs solutions: AMAP + supermarché, biocoop, superette bio locale et supermarché bio.
C'est finalement ce dernier ( indice sur la photo) qui nous convient le mieux. Ce n'est pas loin de chez nous et nous y trouvons tout ce dont nous avons besoin. Par ailleurs, l'engagement de proposer des produits de producteurs locaux est respecté et il y a un linéaire complet de vrac.
J'y vais une fois par semaine avec mes sacs à vrac en tissus home-made ( pour les fruits, les légumes, les féculents, les graines....) et mes boîtes pour le fromage ou la viande. Quand je prends des produits conditionnés, je choisis des emballages recyclables comme le verre.
J'ai une dizaine de sacs à vracs en coton et ils sont bien rentabilisés. J'ai aussi cousu un sac à pain avec de l'enduit pour assurer la conservation des pains spéciaux que la boulangère nous mettait sous plastique.
Le constat est là, notre poubelle qui grâce au compost n'était pas énorme, a bien diminué de moitié.

Clara m'a expliqué la semaine dernière que si elle devenait marchande, elle aurait un magasin où tous les produits seraient en bocaux. On tournerait une manivelle pour avoir du jus de fruits dans sa bouteille et si les gens venaient sans, ils pourraient acheter des bouteilles. Je me demande où elle va pêcher tout ça ;-)
Un tel magasin existe à Strasbourg mais il n'a pas convaincu des copains écolos qui habitent le quartier et puis tout n'est pas bio donc ça ne nous conviendrait pas.


Nous avons la chance de pouvoir compléter aussi nos courses au jardin partagé.
Cette semaine: blettes, épinards, roquette, salade et rhubarbe!!!!






J'en profite pour vous donner des nouvelles de mon petit jardin à l'arrière de la maison: persil, épinards, oignons, pois, radis, salade à couper, rhubarbe, menthe, mélisse, fraise, bourrache, poireaux, framboisiers, groseillers, courges, tomates grandissent doucement mais sûrement et ça me file le sourire *_*


vendredi 6 mai 2016

Exposition ♡



 Premier marché en plein air de l'année pour mon Little Nuage
marché des créateurs Artis'âme 
Place d'Austerlitz à Strasbourg
de 10h00 à 19h00

Je me réjouis♡

lundi 2 mai 2016

Robe esprit vintage pour Clara ♡

 Il y a quelques temps j'avais complètement craqué pour le modèle Louisa dress de compagnieM. Je me suis décidée, conquise par le petit air vintage de cette robe avec sa grande poche ventrale. Le tissu "faons", dégoté par ma copine Christelle au marché aux tissus, s'est imposé comme une évidence. Heureusement que Clara aime encore les mignonneries car j'ai longtemps remisé ce patron avant de m'y mettre.

En tous cas, je suis ravie du résultat et Clara aussi ( ouf ;-)malgré une pose de fermeture invisible compliquée et une manche avec les faons à l'envers recoupée :-)

 



Youpi! Aujourd'hui le soleil est enfin là et la robe sera de sortie demain!

vendredi 15 avril 2016

Savourer le printemps ♡

 Reprendre les balades à vélo, 
Explorer les chemins aux alentours,
Jouer dans les structures végétales

  

 




Repartir avec le van dans les Vosges
Tresser, cueillir, fabriquer des bâteaux
Jouer à être la fée de la forêt
 ♡







 Prendre l'apéro ou le ptit dej avec vue
Randonner et pique-niquer






Ce jour-là nos pas nous ont menés sur les traces des soldats de la guerre 14-18. Le circuit historique Hohrodberg-Linge est un témoignage de ce passé douloureux. Le paysage garde les stigmates des bombardements et nous avons découvert tranchées, casemates et autres vestiges en suivant un très beau parcours. Le contraste entre la quiétude de la nature et le bond dans le passé était vraiment saisissant. A découvrir pour ne pas oublier.



mardi 5 avril 2016

Green your house ♡ 2

Dimanche, nous avons passé une très belle matinée ensoleillée dans notre jardin partagé et j'ai continué à aménager notre mini bout de terrain à l'arrière de la maison dont je vous avais parlé ICI et ICI.  Du coup, après le premier article sur la salle de bain écolo , j'ai envie de vous parler jardinage à nouveau.
Actuellement je conçois le jardinage comme un acte de résistance car un jardin est un lieu qui ne subit pas l'asservissement aux lois du marché. 
C'est aussi un endroit  où se ressourcer et un garde-manger sain ( oui parce qu'ici tu oublies les pesticides et autres produits phytosanitaires hein!!!!)


Nous sommes membres d'un jardin partagé en permaculture où nous apprenons et échangeons dans un groupe convivial de copains.La permaculture est un concept très large. En ce qui concerne le jardin, il s'agit de produire fruits et légumes en respectant les êtres vivants et leurs relations réciproques, sans travailler le sol ni apporter de produits chimiques. Pratiquement dans notre jardin sont mis en places des plantes perpétuelles, des associations de cultures, des plantes couvre-sol, le paillage des plantations, un arrosage minimum...Il s'agit d'arriver à une auto-suffisance alimentaire en dépensant peu d'énergie. 

Dimanche nous avons pu constater que le jardin se réveillait vraiment et ça nous a filé le sourire.



Nous avons aussi notre propre jardin de résistance qui petit à petit s'organise.
On s'échange des graines et des plants avec les copines ( Merci Emilie, Sylvie, Agnès...). J'ai commandé des graines chez des semenciers militants ( pour éviter les hybrides F1) et commencé les semis en intérieur et en extérieur. Les insectes bourdonnent dans le groseiller à fleurs et le chevrefeuille d'hiver. Les oiseaux squattent le coin. C'est un vrai petit îlot de verdure qui nous fait du bien.


A l'intérieur les tomates, les aubergines, le persil, le basilic, les blettes et les salades poussent. J'ai fait repartir des celeris avec des bases de tiges mises dans l'eau. Les noyaux d'avocats donnent de belles plantes vertes....
A l'extérieur, la rhubarbe pointe le bout de son nez, les pois sortent de terre, les semis de salade à couper lèvent, les boutures de groseillers montrent leurs premières feuilles et ma bouture de chou perpétuel s'épanouit. On peut déjà se fournir en cerfeuil, persil, ciboulette et oignon tige. Même avec un mini-potager on peut lutter ;-)

Ce qui me fait plaisir, c'est que je constate qu'il y a de plus en plus d'initiatives de jardins partagés. Quand je me promène dans Strasbourg, je rêve de voir encore davantage de coins de rue et  de balcons verdoyants. Connaissez-vous aux Etats-Unis les jardins urbains de Détroit qui correspondent à un véritable acte de survie?

Et vous, vous jardinez?


samedi 26 mars 2016

DIY ♡



J'ai concocté un DIY pour fabriquer une mignonnerie à poser sur ma table de Pâques. Toutes les explications sont sur le site de  Ginette in the Sky-Idées et Inspirations pour faire la fête!
Passez un beau WE!

mercredi 23 mars 2016

Green your house ♡ 1

Dans la petite bicoque, on a un penchant vers le naturel et une transition vers une vie plus écologique est amorcée depuis plusieurs années. Tout est loin d'être parfait, bien au contraire et je revendique ce droit à l'imperfection loin de la tyrannie des donneurs de leçons.
Plusieurs  copines, en pleine transition elles aussi, m'ont demandé des conseils ces derniers temps. Cela a été l'occasion d'échanges vraiment sympas autour de solutions écologiques à vivre facilement au quotidien.
Cela m'a donné envie de partager ici, sans prétention aucune, notre mode de vie et nos astuces.
Pour ce premier article, j'ai choisi les cosmétiques naturels et bio.
J'en avais déjà parlé ICI et LA ( DIY du gel douche au savon d'Alep) mais comme les choses se sont encore simplifiées dans notre salle de bain, je refais un petit post.
Ce qui est sûr c'est que pour rien au monde je ne reviendrais aux produits cosmétiques classiques du commerce que ce soit pour une question écologique, de qualité ou même de coût.

Pour nettoyer ma peu et me démaquiller, j'utilisais des lingettes lavables (cousues il y a 10ans!!!!) et de l'huile d'argan. Nous avons gardé les lingettes pour le débarbouillage des enfants mais mon démaquillage se fait maintenant à l'eau avec le gant lapiglove ( petite marque alsacienne ;-) en microfibre ( merci Valérie pour la découverte). C'est un super investissement car même si les 2 gants coûtent 16 euros à l'achat, on économise sur le démaquillant. Et c'est super efficace!

 
 à gauche gant lapiglove de voyage, 
à droite petit gant cousu à Clara pour "faire comme maman"

Matin et soir  je mets toujours de l'huile sur ma peau. Je mélange maintenant d'autres huiles à celle d'argan ( abricot, avocat) et surtout j'ai trouvé une solution pour l'aloe vera que j'étais obligée d'aller chercher au frigo ( pour des raisons de conservation): Je le mélange directement avec les huiles et il se conserve super bien. Petit rappel, l'aloe vera c'est hydratant, cicatrisant, régénérant, purifiant astringeant et cela a résolu tous mes petits problèmes de peau ( rougeurs, petits boutons etc....)

 

Pour le déo,  la pierre d'alun fut un bide total. Il faut dire qu'au mois de juin avec 40°C en classe et 30 loulous, il faut vraiment un produit de compet' et quand ma copine Alex m'a parlé du bicarbonate, j'étais prête à tenter l'expérience  ;-) Eh bien le bicarbonate c'est top!!! Au début j'en mettais simplement sur mes doigts mouillés ( Merci Alex!) et puis j'ai finalement trouvé une recette en pot qui me convient bien.


Il s'agit d'un mélange de bicarbonate, d'huile de coco et de fécule de pomme de terre. On mélange, on met dans un petit pot recyclé et le tour est joué.


J'ai fait des échantillons ( huile + aloe vera et déo) pour que ma copine Marie ( qui revient de loin comme elle dit ;-) puisse tester et elle est convaincue! J'en suyis ravie!


Au bord de la baignoire, il y a un shampoing bio pour la famille ( et de la poudre indienne pour moi)  et un savon d'une marque vosgienne que je vais chercher chez un copain revendeur à Strasbourg. 
J'en profite pour faire la pub de sa petite échoppe bio en ligne E-calyptus. Il n'est pas avare en excellents conseils et pour les strasbourgeoises, il est même possible de récupérer les produits à Neudorf.



Nous avons d'ailleurs découvert grâce à lui un kit pour mon barbu avec un savon à barbe ( et un blaireau) de la même marque que Nico trouve de très bonne qualité.

Sinon dentifrice bio et maquillage bio sauf le mascara, qui j'imagine, est plein de trucs caca beurk. Ce sera mon prochain challenge car j'ai vu des recettes!

Il suffit de se lancer et franchement ce n'est pas compliqué. Moins de produits, moins d'emballages et aucun ingrédient mauvais pour la santé et l'environnement.
J'ai réussi à sensibiliser Clara. Ce n'est pas forcément facile pour de jeunes enfants qui subissent le matraquage publicitaire de résister aux gels douches "à la fraise" mais fabriquer des produits "maison" avec maman c'est drôlement rigolo alors finalement tout se passe très bien.

Voili voilou, Valérie, Emilie, Marie, Dorothée, Mylène, Audrey, Agnès cet article est en grande partie pour vous!